Soin des Cheveux

Toutes notre équipe vous conseille selon votre type de cheveux, nous travaillons avec différentes gamme de soins capillaires comme DUCRAY, NUTRICAP, FORCAPIL, KLORANE, …

cheveux gras

Les différents types de cheveux

Les cheveux secs

Pour reconnaître des cheveux secs, on peut faire glisser une mèche de cheveux plusieurs fois entre les doigts, ils restent mats et propres. Lorsqu’ils se dédoublent à la pointe, on les dit fourchus. Il s’agit souvent de cheveux colorés, décolorés ou permanentés. qui sont aussi cassants, rêches, ternes et poreux.

L’origine des cheveux secs peut être héréditaire, liée au stress, à la mauvaise irrigation du cuir chevelu ou à des traitements capillaires inadaptés (shampooings mal choisis, brushings trop chauds, colorations ou permanentes rapprochées).

Mais d’autres facteurs entrent en jeu comme le soleil, le vent, l’eau de mer, l’eau chlorée, la pollution, la climatisation, le port prolongé de bonnets en hiver ou d’un casque de moto.

forcapil-pharmacie-lomme.jpg

Les cheveux gras

Les cheveux gras ont un aspect huileux et ont tendance à coller au cuir chevelu, parfois dès le surlendemain du shampooing. Pour reconnaître des cheveux gras, frotter le doigt sur le cuir chevelu, trois jours après le shampooing. S’il devient brillant et huileux, c’est qu’il est gras.

L’origine des cheveux gras :

Elle peut être due à un problème hormonal mais aussi au surmenage, à une alimentation irrégulière, trop riche en graisses et en sucres, à un mauvais fonctionnement de l’appareil digestif, à un état dépressif, à un choc émotionnel, à certains médicaments. Les personnes qui ont la peau grasse doivent surveiller de près une évolution possible vers une hypersécrétion de sébum. Celle-ci asphyxie le cuir chevelu et se répand sur tout le cheveu.

Les traitements trop brutaux (brossage, massage, excès de chaleur) favorisent la sécrétion de sébum.

Les pellicules

Il existe deux types de pellicules : les pellicules grasses et les pellicules sèches.

Les pellicules grasses, appelées squames, adhèrent au cuir chevelu gras où elles provoquent des démangeaisons.

Les pellicules sèches sont fines et tombent sur les épaules.

Les causes sont dues à l’accélération du processus de renouvellement des cellules du cuir chevelu (gras ou sec).

La chute des cheveux

Le renouvellement des cheveux est influencé par le rythme de la nature : – au printemps, les cheveux poussent habituellement plus vite et en nombre plus important. – en automne, la chute des cheveux est naturellement plus accentuée que pendant le reste de l’année. – les expositions inhabituelles et prolongées au soleil peuvent aussi expliquer une chute accrue au retour des vacances.

La chute peut être progressive ou chronique, d’origine héréditaire ou hormonale. On pourra ralentir l’évolution en allongeant le cycle de vie du cheveu, ou encore en réalisant un traitement approprié prescrit par un spécialiste des cheveux.

La chute peut être réactionnelle, c’est-à-dire consécutive à un traumatisme émotionnel ou physique subi trois mois avant le constat de la chute, à un dérèglement hormonal, à une déficience alimentaire (se traduisant par une carence en calcium, en zinc, en fer, en protéines), à un accouchement, à une maladie, au stress ou à une fatigue excessive.

L’excès de sébum ou l’apparition des pellicules peuvent être les signes avant-coureurs de la chute des cheveux.

forcapil-pharmacie-lomme.jpg

L’hygiène des cheveux

Pour nettoyer les cheveux, on utilise des shampooings qui contiennent des tensioactifs aux propriétés nettoyantes, détergentes, moussantes, et émulsionnantes.

Pour des soins spécifiques, on ajoute des principes actifs à visée antiseptique, antipelliculaire… et des additifs comme les stabilisateurs, les adoucissants, des extraits végétaux, des conservateurs, des parfums.

Les shampooings qui moussent beaucoup ont tendance à irriter le cuir chevelu et à exciter anormalement les glandes sébacées.

Les shampooings peu moussants sont les plus doux, tout en conservant leur rôle de nettoyant.